débloquer sa créativité

Il arrive parfois qu'on se retrouve sur un projet qui bloque. On tourne autour d'une idée qui ne nous plaît pas forcément et on n'arrive pas à s'en décrocher … c'est la panne d'inspiration. Il s'agit de trouver d'autres idées, essayer de le voir le projet différemment.

On peut passer par différentes techniques de créativité, le brainstorming, la carte mentale, des techniques associativse comme le Mind Mapping, des techniques d'analogie etc ... On arrive à générer beaucoup d'idées, mais il reste à les mettre en forme et il m'arrive de ne pas réussir à les projeter.

Quand ça m'arrive,  je vais surfer sur des sites graphiques ou techniques pour voir les évolutions dans le domaines digitales.

Voici une liste non exhaustive des sites que je visite

MUZLI

MUZLI est une extension disponible sous chrome, elle vous donne les principaux sites d'actualité et d'inspiration dans le domaine du design. Vous pouvez la paramétrer en fonction de vos attentes et dès que vous ouvrez une page dans votre navigateur, vous vous retrouvez face à une énorme source d'inspiration

 

Quand je cherche de l'inspiration je vais sur :

https://www.awwwards.com/

https://codepen.io/#

http://www.webdesignertrends.com/

https://webflow.com/

http://logonews.fr/

Il reste bien sur les sites Behance, Pinterest, Dribble

Par la suite, je vais voir les sites des concurrents, ça me permet de voir ce qu'ils proposent et de voir un peu leur faiblesse et leur force. Je commence par les concurrents de la même zone géographique que mon client, ça me permet de voir les points communs des sites et de noter les moyens de se démarquer. Puis j’élargis la zone géographique, afin de voir ce que propose les autres et comment ils se démarquent de leur concurrence.

Pour ne pas oublier ce que j'ai vu, je note sur des post-it ou des carnets celles qui me plaisent, que j'ai trouvé adaptées à mon sujet ou encore juste celles qui m'ont interpellées, je fais des dessins pour ne pas oublier ce qui est intéressant. Parfois ce n'est pas qu'un détail, mais de là peut partir toute la charte éditoriale, les couleurs, les icons ...

J'aime bien garder les idées même si ce n'est pas pour le projet en cours, il m'arrive de les ressortir pour d'autres sites ou d'autres idées.

Chacun a sa méthode pour garder les idées au chaud, j'ai une collection de post-it et de carnets où je note tout.

Et vous c'est quoi votre méthode ?

Formation

Dernièrement on m’a plusieurs fois demandé si j’étais contente de la formation chez OpenClassroom. Je suis une adepte des formations en ligne : CNAM, Live Mentor … Je connais OpenClassroom depuis qu’il s’appelait le site du zéro. Je ne sais pas si ça intéressera beaucoup de personne, mais voilà ce que je pense de leur système de formation.

Comme je l’ai dit, je connais OpenClassroom depuis qu’il était le site du zéro. Quand j’ai commencé à faire du web, je me suis tournée vers ce site. Je me suis aussi procurée le livre « Apprenez à créer votre site web avec HTML5 et CSS3 » de Mathieu Nebra qui est resté mon livre de chevet pendant mes débuts.

Quand j’ai voulu entamer une formation plus approfondie c’est donc naturellement que je me suis tournée de nouveau vers ce site.

J’ai choisi le parcours chef de projet multimédia option UX design pour plusieurs raisons :

1- J’avais envie éventuellement d’une évolution professionnelle, peut être vers de la gestion de projet …

2- L’intérêt d’avoir des base d’UX

3- Je pensais pouvoir faire cette formation rapidement

6 mois plus tard le bilan :

Les cours :

ils sont très bien fait, avec des questionnaires pour valider les connaissances du cours, et un projet à faire dans chaque partie qui permet de voir un peu le métier. Toutes les semaines tu es suivi en visiochat par un mentor qui suit tes projets et t’aide à avancer. Ce n’est pas toujours le même mentor en fonction des projets. ça te permet de ne pas te sentir seul et bloqué. En plus tu as accès à un workplace qui te permet de discuter, échanger, demander de l’aide avec les autres étudiants.

Les projets :

Les projets pourraient être de vrais projets professionnels. Le « mentor » qui nous valide le projet est un professionnel du métier. Ils donnent des pistes d’amélioration et si ce n’est pas validé (ce qui m’est arrivé sur 2 projets) ils restent à disposition pour aider, ils prennent le temps de faire un bilan de ce qui ne va pas pour que donner des pistes afin de reprendre le projet.

Aujourd’hui il ne me reste plus qu’un seul projet à faire mais pour des raisons financières et professionnelles, j’ai mis la formation en pause. J’y reviendrais sans doute un peu plus tard … ou pas (lol) … avoir un diplôme pour avoir un diplôme n’est pas mon objectif, et je pense avoir pris ce que je voulais prendre de cette formation, donc je verrais plus tard.

Par contre j’avais sans doute sous estimé le temps qu’il me faudrait pour passer les projets, cette formation se fait en 12 mois et j’avais prévu d’y passer 4 à 6 mois, j’étais presque dans les temps, mais l’un des projets à faire en groupe a été plus long que prévu malgré une super équipe.

Au final, je crois que je ne serais pas chef de projet (lol) c’est très rébarbatif comme métier et je ne suis pas sûre d’être assez méthodique pour ça. Mais je ne regrette pas la formation, la partie design est vraiment super, Laurène Castor est une formidable formatrice, ses cours sont clairs et plein de fraîcheur. Elle désacralise le métier de designer et ça fait du bien !

Voilà, je pense que si vous cherchez une formation et que vous souhaitez la faire de chez vous, au rythme qui vous convient, les formations d’OpenClassroom sont vraiment faites pour vous. Pour des formations à distance en e-leaning on ne se sent pas seul, il y a un excellent suivi.

 

Considérer un site comme un pays étranger

Un site et un peu comme un voyage guidé dans un pays étranger. Prendre en compte l'expérience utilisateur, c'est essayer de faciliter le voyage au visiteur. Au travers des icônes, des appel à clic, le designer essaye d'indiquer à l'utilisateur ou aller, un peu comme un guide du voyage.

Dans un pays inconnus, les voyageurs peuvent se sentir plus ou moins dépayser, pour certains ils connaissent déjà la langue et peuvent demander leur chemin, parfois ce n'est pas le cas et là il faut être capable de se débrouiller. L'UXdesigner essaie de faire d'un site un pays universel, avec un langage que tout le monde comprend et des chemins bien indiqué pour que le voyageur ne se sente pas perdu. Pour cela il fait la part belle aux icônes les plus connues, les plus intuitives pour que, même si l'utilisateur n'est pas adepte des sites du genre, il ne se retrouve pas complètement perdu et parte dès son arrivée.

Pour que l'utilisateur reste, il est important que dès son arrivée il aime ce qu'il voit, quand on découvre un pays étranger on souhaite être dépayser par ce que l'on voit. Donc la page d'accueil est la page la plus importante pour donner envie à l'utilisateur de rester.

Ensuite il faut pouvoir le guider, lui tracer ses chemins à travers la jungle du site pour qu'il trouve facilement les informations donc il a besoin et continue sereinement son expérience.

Il est donc important de prendre en compte l'utilisateur si l'on veut que le site ait un rendement optimum.